Les spectacles du Théâtre Zingaro

« Trente années de travail exigeraient que je me penche sur leur chronologie. Je le voudrais bien. Mais si de mes spectacles j’ai beaucoup de souvenirs, ils me reviennent en désordre. À la faveur d’une rencontre, d’une sensation, d’une odeur, d’une musique, d’un pays, d’un public, mais jamais à l’occasion d’une date, d’un anniversaire, jamais dans l’ordre où je les ai vécus.

Du temps qui passe, je ne connais ni l’étalon ni la mesure. »

Bartabas, extrait de l’Almanach Zingaro

2015 - On achève bien les Anges (élégies)

On achève bien les Anges (élégies)

Dans un espace unique – on songe au fond d’un volcan – Bartabas revient sur scène et nous livre une fascinante rêverie équestre et poétique. Pour cette nouvelle création, il redescend dans l’arène tel un archange déchu depuis son purgatoire.

Car ici le ciel des anges s’annonce de terre ferme et les envolées se veulent cavalières. Même le paradis des chevaux n’est plus de tout repos.
À quel messager se vouer, quand le cercle des enfers ne cesse de s’inverser et les séraphins aux ailes amochées de reconquérir leur royaume ?
À quelle étoile se fier quand on marche sur un fil au-dessus des volcans ?
À quelle assomption croire quand le châtiment advient au son des grandes orgues ?

Avec ce nouveau spectacle, le treizième en trente ans, Zingaro poursuit sa quête indomptable, équestre et poétique, dans l’inconnu. Le rire souvent va aussi l’amble en cette fosse aux chimères chaque fois réinventée, où des clowns blancs aux allures de bouchers s’agitent sur des airs populaires.

ACTUELLEMENT à Aubervilliers, représentations les mardis, mercredis, vendredis et samedis à 20h30 et dimanche à 17h30.

Réservation au 01 48 39 54 17
(du lundi au samedi de 9h à 18h)

Ouverture des portes 1h30 avant le spectacle.
Possibilité de restauration avant et après le spectacle.

Pour le dîner après spectacle, à partir de 15 personnes, merci de réserver par téléphone au : 07 87 80 95 54.
NB : pas de restauration après les représentations des 24 et 31 décembre.

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas
Assistante à la mise en scène : Anne Perron

Création costumes : Laurence Bruley, assistée de Yannick Laisné, Anaïs Abel, Lucie Bourdais, Julia Brochier, Sonia Evin, Thérèse Fert, Maud Lemercier, Samir N’Khili
Création coiffes et maquillage : Cécile Kretschmar
Fabrication des accessoires : Lélia Demoisy, Benjamin Lefebvre, Alicia Maistre, Johann Perruchon, Myrtille Pichon, Sébastien Puech, Roland Zimmermann

Photo : Hugo Marty – copyright
Dessin du Titre : Ernest Pignon-Ernest

Contacts presse : DRC/ Dominique Racle
dominiqueracle@agencedrc.com

Coproduction
Les Nuits de Fourvière à Lyon
La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle,
CIRCA, Pôle National Cirque à Auch,
Le Quartz, Scène Nationale de Brest.
Le spectacle a été créé le 8 juin 2015 au Festival des Nuits de Fourvière à Lyon.

Avec :

Cavaliers :
Bartabas, Stéphane Drouard,
Michaël Gilbert, Loreleï Josserand,
Noureddine Khalid, Mathias Lyon,
Gaëlle Pollantru-Gevertz, Etienne Régnier,
Alice Séghier, Messaoud Zeggane.

Musiciens :
François Marillier (direction musicale),
Janyves Coïc, Cyrille Lacombe,
Yuka Okazaki, William Panza,Paulus.

Boucher Confiseur :
Riton Carballido

Et les chevaux :
Angelo, Antonete, Arruza, Barock, Belmonte, Bombita, Cagancho, Calacas, Le Caravage, Chicuelo, Conchita-Citron, Conquete, Dominguin, El Cordobes, El Gallo, El Soro, El Viti, Famine, Guerre, Joselito, Le Greco, Majestic, Manolete, Manzaneres, Misère, Nimeño, Paquiri, Posada, Soutine, Tarzan, Tintoret, Zurbaran, La Mule et L’âne.

Tournée 2016

Le Quartz - Scène Nationale de Brest
du 26 mars au 24 avril 2016

La Coursive - Scène Nationale de La Rochelle
du 3 au 22 mai 2016

Sortie Ouest- Béziers / Printemps des Comédiens
du 11 juin au 10 juillet 2016

Théâtre Zingaro - Aubervilliers
du 30 septembre au 31 décembre 2016

Nos théâtres partenaires soutiennent la reprise d'On achève bien les anges (élégies) au Fort d'Aubervilliers à partir du 30 septembre 2016 :
- le Théâtre de la Ville
- le Monfort
- le Théâtre du Rond Point
- le Théâtre Nationale de Chaillot

On achève bien les Anges - création 2015 - extraits

2013 - Golgota

Golgota

Avec Bartabas, en pénitent noir, le crin des chevaux ne sert plus seulement à mécher les archets ni à garnir le pinceau des peintres. Tressé, et à même la bête, il flagelle en beauté les hommes. Nul châtiment de Brunehaut. Juste un danseur des solitudes à genoux sur le sable noir et un cavalier en selle, processionnant tous deux visages masqués et torses nus. Au son d’un cornet à bouquin et dans une lumière d’église, ils martèlent leurs corps, à grands coups de paumes offertes, tandis que l’animal, baptisé Soutine, donne en douceur le tournis à la mort.

Aux tableaux espagnols du Siècle d’or, il manquait la voix humaine et le pas des chevaux. Sans jamais rompre le trouble du silence, le murmure intérieur de l’Agnus Dei de Tomás Luis de Victoria s’élève : les lèvres du contre-ténor semblent closes et pourtant la pureté de son chant grégorien pour voix seule fait lumière dans la nuit.

C’est à l’aide du crâne d’un équidé qu’Andrés Marin joue pieds nus du memento mori. Son flamenco est ailleurs, dans la danse racée d’un être doté d’une âme en feu.

Golgota délivre ainsi une prière profane et silencieuse. Une liturgie dénudée et ardente. Une fièvre austère et sainte. Une chorégraphie païenne a capella. À croire qu’il existe une puissance sacrée, une puissance cavalière plus forte que la foi.

Sophie Nauleau

Production : Bartabas & Andrés Marín
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas
Assistante à la mise en scène : Anne Perron

Costumes : Sophie Manach et Yannick Laisné

Accessoires : Sébatien Puech

Musique de Tomás Luis de Victoria

Chorégraphié et interprété par :
Andrés Marín & Bartabas

Musiciens : Christophe Baska, Adrien Mabire, Marc Wolff
Acteur : William Panza

Avec les chevaux : Horizonte, Le Tintoret, Soutine, Champagne et l’âne Lautrec.

Tournée 2013 - 2016

Golgota a été créé à Annecy le 8 octobre 2013.

2013 : Annecy - Aix-en-Provence - Amiens

2014 : Paris - La Rochelle - Blagnac - Lyon - Perpignan - Chateauvallon - Vaison-la-Romaine - Turin (Italie) - Mulhouse - Brest - Antibes - Lorient - Tarbes - Albi

2015 : Bordeaux - Quimper - Valenciennes - Rome

2016 : Londres (UK)

Golgota - création 2013 - extraits

2011 - Calacas

Calacas

Après avoir martelé la terre de son Théâtre équestre Zingaro durant plus d’un quart de siècle, voici que Bartabas s’attaque au ciel. Et qu’il entend y festoyer de plus belle en mettant la camarde en cavale et les morts vivants à cheval.
Préparez-vous à entrer dans une danse de l’âme joyeusement macabre, déroulée sous vos yeux autant qu’au-dessus de vos têtes. Un double carnaval endiablé mené au son du tambour des chinchineros, des fanfares mexicaines et des orgues de Barbarie. Avec encore et toujours le cheval, le plus sûr animal psychopompe qui soit comme passeur, coursier, messager et ange gardien.

 

Une création du Théâtre équestre Zingaro

Coproduction
La Coursive Scène nationale – La Rochelle,
Les Nuits de Fourvière – Lyon,
LMP Music production – Suisse.

Conception, scénographie et mise en scène : Bartabas
Assistante à la mise en scène : Anne Perron

Décors et costumes : Laurence Bruley
Masques : Cécile Kretschmar
Conseiller musical : Jean-Pierre Drouet

Photo : © Agathe Poupeney (2 à 10) / © Hugo Marty – (11)
Dessin du Titre : Ernest Pignon-Ernest

Distribution
Cavaliers : Laurence Dirou, Michaël Gilbert, Noureddine Khalid, Mathias Lyon, Gaëlle Pollantru, Etienne Régnier, Alice Seghier, Messaoud Zeggane

Percussionistes : Sébastien Clément (en alternance avec Théo Mérigeau), François Marillier (en alternance avec Richard Dubelski)
Chinchineros : Pepa Toledo et Luis Toledo

Et dans le rôle du baron : le baron

Chevaux : Antonete, Arruza, Belmonte, Bombita, Cagancho, Calacas, Chamaco, Chicuelo, Conchita Citron, Dominguin, Edwin, El Cordobes, El Gallo, El Soro, El Viti, Espartaco, Joselito, Lobero, Majestic, Manolete, Manor, Manzanares, Nimeno, Paquiri, Phare Ouest, Posada, Tarzan

Tournée 2012 - 2014

Calacas a été créé à Aubervilliers le 2 novembre 2011

2012
La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle,
Festival des Nuits de Fourvière à Lyon,
CIRCA, Pôle National Cirque à Auch
Le Quartz, Scéne Nationale de Brest.
Théâtre équestre Zingaro, Aubervilliers
2013
Mulhouse - Genève - Bègles - Aubervilliers
2014
Mexico City (Mexique) - Martigues - Yutz - Calais -Caen

Calacas - création 2011 - extraits

2010 - Le Centaure et l’animal

Le Centaure et l'animal

L’art de Bartabas nous propulse dans de multiples voyages imaginaires ; toutes ses œuvres vous empoignent par leurs étourdissantes mises en scène, parfois éblouissantes, tourbillonnantes, baroques, parfois mystérieuses, ascétiques, méditatives, proches d’un exercice spirituel ; toutes porteuses d’une forte charge poétique.
L’ampleur et la profondeur de sa démarche renouent avec les plus anciennes formes connues de l’activité artistique qui prennent l’animal pour sujet et moyen d’expression.

La rencontre de Bartabas avec Ko Murobushi, l’un des artistes des plus célèbres et reconnus au Japon comme l’héritier des règles de Tatsumi Hijikata, à l’origine du Butô, se présente comme une excitante aventure artistique qui examine les frontières et les passages entre deux univers sensibles et exceptionnels. Cette œuvre qui nous sera proposée sonde aussi la question de l’animalité et de la relation entre l’homme et la bête, une des interrogations de notre contemporanéité.

L’intense profondeur de la danse de Ko Murobushi et la force poignante du geste équestre de Bartabas nous ouvriront un continent inattendu qui, n’en doutons pas, nous propulsera dans un temps et un espace mythique d’une profonde et rayonnante beauté. »

José Montalvo – « Le passage de l’animal à l’homme et la naissance de l’art »

Conception, scénographie et mise en scène : Bartabas
Chorégraphie :  Ko Murobushi et Bartabas
Musique :  Jean Schwarz
Lumière :  Françoise Michel

Production : Théâtre équestre Zingaro –Théâtre national de Chaillot – Sadler’s wells – Arts 276/Automne en Normandie

avec le soutien d’Odyssud – Blagnac et de l’ EPCC Le Volcan, Scène nationale du Havre

avec :
Bartabas et Ko Murobushi
et la participation de Raveendran Peringaden

et les chevaux Horizonte, Soutine, Pollock et Le Tintoret

Texte de Lautréamont extrait des chants de Maldoror
dits par Jean Luc Debattice

© Photos : Nabil Boutros

Tournée 2010 - 2013

Création mondiale le 14 septembre 2010 à Odyssud-Blagnac
2010
Odyssud-Blagnac / Le Havre, Le Volcan – Festival Automne en Normandie / Paris – Théâtre national de Chaillot
2011
La Rochelle – La Coursive / Londres – Sadler's wells (UK) / Montpellier / Barcelone (Espagne) - Turin - Annecy
2012
Brest / Amiens / Hong-Kong (Chine) / Bobigny
2013
Santiago (Chili)

Le Centaure et l’animal - création 2010 - extraits

2009 - Darshan

Darshan

Dans le sens de « vision », le Darshan est une pratique qui consiste à assister à une scène de caractère initiatique, tel que le dévoilement temporaire d’une statue de divinité ou la contemplation fugace d’un personnage hors du commun. Cette « vision » est sensée transférer au spectateur une partie des vertus et des enseignements attribués aux sujets en représentation.

Le Darshan conjugue ainsi captation visuelle et révélation. Il rend perceptible une part de l’invisible : il décuple la vue.

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas
Assistante à la mise en scène : Anne Perron

Photos :
© Agathe Poupeney : (1, 2, 4, 6, 7 et 8)
© Antoine Poupel : (3, 5, 9 et 10)

Cavaliers
Bartabas, Manuel Bigarnet, Marion Duterte, Michaël Gilbert, Pauline Gosselin, Solenn Heinrich, Gaëlle Pollantru-Gevertz, Benoît Margat, Étienne Régnier, Alice Seghier, Messaoud Zeggane

Chevaux
Antonete, Apollon, Arès, Ascleptos, Arruza, Belmonte, Bombita, Cagancho, Chamaco, Chicuelo, Chronos, Conchita, Citron, Déméter, Dionysos, Dominguin, Edwin, El Cordobes, El Gallo, El Soro, El Viti, Éros, Espartaco, Frascuelo, Héphaïstos, Héra, Hermès, Joselito, Lobero, Loulou 90, Majestic, Manolete, Manor, Manzanares, Nimeño, Pan, Paquiri, Poséidon, Xisto, Zeus et Horizonte.

Tournée 2009 - 2010

A l’occasion des 25 ans du Théâtre Zingaro, Bartabas décide de ne pas faire le tour du monde avec chapiteaux, chevaux et caravanes !
Prenant le contrepied des habitudes, il choisit de rester dans son théâtre de bois pour toute la saison 2009-2010, et de créer son nouveau spectacle Darshan pour la première fois au Fort d’Aubervilliers où ce spectacle a été présenté 175 fois.

Darshan - création 2010 - extraits

2006 - Battuta

Battuta

Entre le vert sombre de la Transylvanie aux mille montagnes et les lavis d’herbe tendre de la Moldavie, bois et prairies s’étirent sans que barbelés ou clôtures ne séparent les espaces. De là – et peut-être de bien plus loin encore – viennent les musiciens ; ceux du taraf transylvanien de Cluj-Napoca et ceux de la fanfare Shukar de Zece Prajini en Moldavie. Fils de l’Inde, puis héritiers des marches de l’Asie Centrale, appelés, là où ils se trouvent roms, tsiganes, manouches, yéniches, gitans, gypsys, circassiens, bohémiens, romanichels ou marligodiers, termes plus ou moins marginalisants actuellement, marquant les étapes de leur avancée vers l’occident. En Roumanie, ils s’entretiennent en roumain, hongrois et parfois allemand. Cependant, la langue qu’ils parlent entre eux, le rom, dérive du sanscrit et les mots indo-européens trouvent des résonances étranges dans les perceptions contemporaines.

Ainsi Battuta, le nom du spectacle, terme rom et roumain, se prête à un jeu de définitions zigzagantes. Dans l’énergie du battuta, Bartabas libère, une à une, les clefs du spectacle et peut-être aussi ses énigmes, car, en dépit de l’ossature musicale, il s’agit de bien autre chose qu’une évocation des tsiganes d’Europe Centrale.

Françoise Gründ

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas

Assistante à la mise en scène : Anne Perron

Costumes des cavaliers et chevaux : Marie-Laurence Schakmundès et Sylvie Berthou
Réalisation : Eve Leroux, Evelyne Mettot, Alain de Raucourt, Gérard Viard, Yannick Laisné, Mathilde Augereau
Costume d’ours : Gérard Viard
Habilleuse : Yannick Laisné

Photos © Antoine Poupel

Production

Théâtre Equestre Zingaro, Istanbul Foundation for Culture and Arts, Festival d’Avignon, Théâtre de Namur, La Coursive, Scène Nationale – La Rochelle.

avec Cavaliers
Mathieu Bianchi, Manuel Bigarnet, Julie Blavier, Sarah Boulier, Damien Chauvet, Sébastien Desenne, Abderrahman El Bahjaoui, Abdessadek El Bahjaoui, Michaél Gilbert, Benjamin Grain, Solenn Heinrich, Jonathan Lambert, Alice Seghier, Batraz Tsokolaev, Cédric Vallas, Messaoud Zeggane

Fanfare Shukar de Moldavie
Costel Alexandru, Gheorghe Dumitru, Dumitru Gavril, Vasile Gavril, Constantin Pantiru, Costica Pantiru, David Pantiru, janica Pantiru, Liviu Pantiru, Stefan Trifan

Taraf de Transylvanie
Francisc Balogh, Aladar Pusztai, Florin Szilaghi, Alexiu Turca, Kalman Urszuj

Chevaux
Apollon, Ares, Chronos, Demeter, Dionysos, Eros, Hephaistos, Hera, Hermès, Pan, Poseidon, Zeus, Antonete, Arruza, Belmonte, Bombita, Cagancho, Chamaco, Chicuelo, Conchita, Dominguin, El Cordobes, El Gallo, El Soro, El Viti, Espartaco, Frascuelo, Joselito, Manolete, Manzanares, Nimeno, Paquiri. Lobéro, Loulou, Meia lua, Monoi. et l’âne Narthex

Tournée 2006 - 2009

Battuta a été créé à Istambul en mai 2006 et présenté plus de 430 fois en France et à l'étranger.

2006
Istambul (Turquie) - Avignon - Namur (Belgique) - Luxembourg (L.) - Aubervilliers
2007
Rennes - La Rochelle - Avenches (Suisse) - Aubervilliers
2008
Hong-Kong (Chine) - Poznan (Pologne) - Lyon - Bruxelles (Belgique) - Aubervilliers
2009
Tokyo (Japon) - Moscou (Russie)

Battuta - création 2006 - extraits

2006 - Lever de soleil

Lever de soleil

Loin de l’artifice, le temps d’un Lever de soleil, Bartabas quitte le spectaculaire pour privilégier l’écoute, toucher à l’essentiel et goûter avec le public un instant magique, suspendu et sans fard, où la relation entre l’homme et l’animal s’invente.

De Fès à Avignon, en passant par Paris, Bartabas a donné cette « prière » silencieuse accompagnée de musique.
Ce n’est pas un spectacle. Il n’y a rien à voir, mais tout à éprouver.
C’est un moment précieux, fragile, que Bartabas a décidé de partager « presque jusqu’à l’impudeur » : son travail quotidien avec ses chevaux, au lever du soleil.

Dessins au fusain de Jean-Louis Sauvat.

2006 - Entr’aperçu

Entr’aperçu

Entre paysages et calligraphies, la Chine suggérée se révèle alors le cadre d’un voyage très intime. Pour la première fois, Bartabas donne un spectacle sur une scène de théâtre : l’homme des pistes rondes se mesure au spectacle frontal, au Théâtre du Châtelet.

Pour cette équipée, Bartabas a choisi les chevaux comme compagnons de route. Ils se perdront dans ces peintures de paysages chinois… Entre tulles et kakémonos, ombres et lumières, l’espace scénique se métamorphose. La réalité n’est plus saisissable mais entr’aperçue. Ce changement de perception permettra la véritable rencontre de ce voyage imaginaire.

Photographies :
© Fred Chehu (1, 2 de 4 à 10)© Antoine Poupel (3 et 11)

Tournée

Création spéciale pour le Théâtre du Châtelet (Paris) en septembre 2006

Entr’aperçu - création 2006 - extraits

2003 - Loungta

Loungta

Aborder au Tibet, même par la seule voie de l’imagination ou de la pensée, c’est d’emblée se porter au plus haut. En explorant un tel univers, en le restituant par intuitions soudaines et tableaux transfigurés, Bartabas accomplit un nouveau prodige. Dans Loungta, les chevaux de vent, il s’inspire au plus juste et avec le plus grand respect d’une civilisation singulière, d’une spiritualité unique, sans dévier cependant de ses perspectives cavalières, de sa quête personnelle, ni de son esthétique.

Ici, le souffle du Tibet, avec ses rites, ses danses, ses masques, ses symboles et les chants profonds des moines de Gyuto, s’impose par surgissements, par secousses violentes, méditations calmes, parades grimaçantes, comme si la ronde de l’existence se jouait en transparence sur tous les modes du visible et de l’invisible, comme si les images entrevues alliaient force d’apparition et pouvoir de révélation.

A chaque instant le regard est alerté, enchanté, brusqué, invité à suivre des pistes qui passent par des sas de lueurs et d’ombres, avec des échappées imprévues, des éclairs de conscience, des dévoilements transformés en offrandes.

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas
Assistante à la mise en scène : Anne Perron

Costumes cavaliers et chevaux : Marie-Laurence Schakmundes, assistée de Eve Leroux, Elisabeth Cerqueira, Evelyne Mettot, François Siméon, Yannick Laisné, Alain de Raucourt

Masques : Ehrard Stiefel avec Dominique Contesso assistés de Aydé Rouvière et Sigfrido Rivera
Chapeaux et accessoires : Gérard Viard
Maquillage et coiffures : Caroline Roy-Gönpo

Peinture Dôme et décors : Didier Martin et Laurence Durlot, Anne Garcia, Valia Sanz

Photos © Antoine Poupel

Production :

Théâtre équestre Zingaro en coproduction avec le Théâtre de Namur – ADAC, Le Cargo/Maison de la culture de Grenoble, Lille 2004, La Coursive – scène nationale de La Rochelle

Avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Communication, du Conseil général de Seine-Saint-Denis et de la Ville d’Aubervilliers

Remerciements au Service culturel de l’Ambassade de France à Delhi, à M. Tashi Phuntsok et M. Wangpo Bashi – Bureau du Tibet, Paris, représentation de Sa Sainteté le Dalaï-Lama.

Avec :

Cavaliers : Bartabas, Manuel Bigarnet, Ketile Dubus, Abderrahman El Bahjaoui, Mickael Gilbert, Benjamin Grain, Solenn Heinrich, Elodie Mathieu, Etienne Régnier, Igor Verlivskoï, Messaoud Zeggane

Chanteur-danseur tibétain : Tenzin Gönpo
Danseurs-musiciens : Fabrice Andriamilantonirinason, Abdouel Karimou

Les moines du monastère de Gyuto : Jhamba Genden, Lobsang Dargey, Tenzin Norbu, Migur Dorjee, Gyurmey Chogyal, Tashi Yoeser, Dhondup Thinlay, Lobsang Dorjee, Ngawang Thapkhe, Tsering Wangchuck

Chevaux: Apollon, Arès, Ascleptos, Chronos, Coppi, Darri, Demeter, Dionysos, Eros, Flash Okie Reina, Hades, Hephaistos, Hera, Hermes, Heza Great Royal Kid, Horizonte, Kid Label, King Black Solano, Le Caravage, Lobéro, Pan, Pantruche, Poseidon, Priape, Zanzibar, Zeus, et l’âne Narthex

Tournée 2003 - 2005

Loungta a été créé à Moscou en mai 2003 et présenté 485 fois en France et à l'étranger.

2003
Moscou (Russie) - Avignon - Namur (Belgique) - Grenoble - Aubervilliers
2004
Rennes - La Rochelle - Barcelone (Espagne) - Nancy - Lille - Aubervilliers
2005
Tokyo (Japon) - Avenches (Suisse) - Rome (italie)

Loungta - création 2003 - extraits

2000 - Triptyk

Triptyk

Triptyk, né avec l’an 2000, crée de nouveau l’événement : peu de chevaux, pas de solistes, pas de jeu de Bartabas et en revanche le support de musiques écrites et enregistrées. L’Europe semble plus proche que de coutume.

Deux œuvres de Stravinsky – Le Sacre du Printemps et La Symphonie de psaumes – encadrent une œuvre de Boulez – Dialogue de l’ombre double – et forment la structure sonore des trois volets d’un hymne consacrant la violence de la nature. Dans cet esprit, Bartabas va chercher des hommes du Kerala pratiquant cet art martial millénaire, à la base de toutes les formes spectaculaires du Sud de l’Inde : le kalaripayatt. Il mêle l’incroyable flexibilité des corps menus dravidiens aux pas puissants des chevaux, géants de la naissance du monde.

Texte écrit par Françoise Gründ et tiré de l’ouvrage « La ballade de Zingaro »

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas

Assistantes à la mise en scène : Patricia Lopez, Anne Perron

Assistant à la chorégraphie : Julio Arozarena

Costumes : Marie-Laurence Schakmundés, assistée de : Eve Leroux, Perrine Coquin, Virginie Poulain, Hadja Seghiri, Emerantine Vignon

Bottier : Patrick Valdivia

Création maquillage : Isabelle Guillaume

Création coiffes : Estelle Ramousse, Isabelle Guillaume

Sculptures : Jean-Louis Sauvat

Photos © Antoine Poupel

Avec

Cavaliers : Bartabas, Dominique Beslay, Manuel Bigarnet, Kétile Dubus, Abderrahman El bahjaoui, Abdessadek El bahjaoui, Michael Gilbert, Laure Guillaume, Magali Huercio, Laetitia Letourneur, Elodie Mathieu, Pénélope Purtell ou Pamela Djae, Etienne Régnier, Messaoud Zeggane.

Danseurs : Julio Arozarena, Anouck Tissot.

Danseurs de Kalaripayatt : Shamsudheen Areekal Meethel, Sreenivasan Edappurath, Unni Krishnan Inneerakath Madhavan, Manoj Palamparambil Kuttan, Binoy Palayil Abraham, Raveendran Peringadan Sankuru, Rakesh Pulukkaol.

Clarinettiste : (en alternance) Alain Damiens (soliste à l’Ensemble Inter Contemporain) ou Yoshinobu Kamei

Les chevaux : Akim. Babile, Balanchine. Barychnikov, Coppi, Dari, Est, Farinelli, Gitan, Goya, Grain d’or, Horizonte, Lifar, Luz, Nijinsky, Noureev, Nord, Ouest, Picasso, Porcinelli, Ramonero, Riton regent, Sud.

Tournée 2000 - 2002

Triptyk a été créé à Amsterdam en avril 2000 et présenté plus de 370 fois en France et à l'étranger.

2000
Amsterdam (Pays-Bas) - Lausanne (Suisse) - Avignon - Anvers (Belgique) - Villepinte - Aubervilliers
2001
La Rochelle - Lyon - Moscou (Russie) - Barcelone (Espagne) - Namur (Belgique) - Athènes - Aubervilliers
2002
St Etienne - Montpellier - Los Angeles (USA)

Triptyk

1997 - Eclipse

Eclipse

Absence de textes et présence de musique suivent la danse des chevaux qui dessinent avec leurs doubles de troublants contrastes.
Pour donner corps à sa vision, Bartabas choisit ce qui touche le plus profond de l’être, le plus mystérieux également : son irrationalité, son doute. Il sélectionne ses chevaux parmi les plus sensibles, les plus frémissants : Zingaro le frison, Picasso l’espagnol, Vinaigre le lusitanien.

Le projet cache peut-être une nostalgie : celle d’un paradis perdu où l’humain se retrouverait en accord avec l’animal, la végétation et les éléments. Ainsi naît Eclipse, joute poétique, dans le sillage de la double comète lovée du yin et du yang.

Eclipse reste peut-être la création de Bartabas qui souligne le plus son esprit subversif. Le premier choc vient sans doute de la nature de la voix de la chanteuse de p’ansori. Seule devant la peau ronde de son immense tambour, assise tout en haut du théâtre, la chanteuse livre un combat vocal et gestuel contre d’invisibles puissants.

Bartabas, cet être volant entre tous les éléments du vivant, se laisse aller dans Eclipse, à cette profusion – peut-être même à cette agression – de sensations et de pensées. Il navigue sans autre boussole que sa connaissance des chevaux, ses questions d’homme et les musiques du désordre d’un monde.

Texte écrit par Françoise Gründ et tiré de l’ouvrage « La ballade de Zingaro », éditions du Chêne.

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas

Costumes
Création et réalisation : Marie-Laurence Schakmundes, avec : Hélène Dumont, Malika El Houssine, Yannick Laisné, Eve Leroux, Evelyne Mettot, Denis Charlemagne.
Maquillage : Isabelle Guillaume
Perruques : Les Marandino
Costumes des chevaux : Yannick Laisné, Jocelyn Petot, Max Soulignac.

Photos © Antoine Poupel

Production
Théâtre Zingaro – Rurhfestspiele à Recklinghausen – Théâtre de Vidy à Lausanne – Festival d’Avignon – Roularta Events à Anvers – La Coursive à la Rochelle – Théâtre du Gymnase à Marseille.
Partenaires
Avec l’aide du Ministère de la Culture, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis et de la Ville d’Aubervilliers.
Avec le soutien de la Maison des Cultures du Monde.
Remerciements à l’UBP Madeleine, Centre Culturel Français de Séoul, Centre Culturel Coréen de Paris.

Avec :
Cavaliers
Julio Arozarena, Bartabas, Nathalie Barot, Manuel Bigarnet, Catherine Bosch, Kétile Dubus, Abderrahman El Bahjaoui, Laure Guillaume, Etienne Regnier, Quincella Swyningan, Aicha Touré, Messaoud Zeggane.

Musique coréenne
Chanteuse de Pansori : Sung-Sook Chung
Les musiciens : Jong Lak. roh, Sung Su Han, In Tae Kim, Sean Jea Kim, Dae Gu Lee, Kee Young Nam.

Les chevaux
Brosok, Diktor, Djinn, Dombay, Domino, Donor, Edwin, El Chulo, Felix, Gamo, Horizonte, Lautrec, Meaoula, Mowgli, Orlof, Ocliv, Picasso, Quixotte, Ryton Regent, Sold’Oa, Sultan, Terminator, Vinaigre, Xantos, Xérès, Zingaro.

Tournée 1997 - 1999

Eclipse a été créé à Recklinghausen en mai 1997 et présenté 376 fois en France et à l'étranger.

1997
Recklinghausen (Allemagne) - Lausanne (Suisse) - Avignon - Anvers (Belgique) - Aubervilliers

1998
La Rochelle - Marseille - New-York (USA) - Aubervilliers

1999
Lyon - Spoleto (Italie) - Namur (Belgique)

Eclipse - création 1997 - extraits

1994 - Chimère

Chimère

Chimère séduit à la manière d’une anamorphose car chacun peut apporter ses propres images à une trame assez lâche pour accrocher toutes les évocations d’un orient référent. Ceux qui connaissent l’Inde croient la retrouver et ceux qui brûlent de poser le pied sur un territoire mythique pensent la découvrir.

Les chevaux rutilants de bijoux tournent sans fin autour du gouffre illusoire. Le reflet des cavaliers – taille affinée par de larges jupes, se poursuivant, se tendant les mains, étirant leurs bras pour se toucher, sans jamais s’atteindre – file dans l’eau noire. Leurs chevaux ne les portent pas, mais glissent sous eux, exactement à la même allure, faisant disparaître ainsi toute impression de pesanteur. Les femmes aux silhouettes effacées éteignent la flamme de lampes vacillantes et disparaissent dans l’ombre de la piste, ciel inversé empli d’étoiles mourantes.

Texte écrit par Françoise Gründ et tiré de l’ouvrage « La ballade de Zingaro », éditions du Chêne.

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas
Assistante mise en scène : Patricia Lopez

Conception et réalisation des costumes : Marie-Laurence Schakmundes avec Hélène Dumont, Yannick Laisné
Costumes des chevaux : Marie Cabanac, Maïka Fernandez

Photographies © Antoine Poupel

Production

Théâtre Zingaro – Ruhrfestspiele – Conseil général de Seine Saint-Denis – Festival d’Avignon avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Ville d’Aubervilliers
avec le concours de l’Adami
avec le soutien de la Maison des Cultures du Monde
avec nos remerciements à Monsieur Keshav Kothari, Monsieur Komal Kothari ainsi que nos remerciements à l’UBP.

Avec :

Bartabas, Manuel Bigarnet, Shantih Breikers, Jean-Pierre Drouet ou François Bedel, Arnaud Gillette, Laure Guillaume, Claire Leroy, Brigitte Marty, Pierrick Moreau, Jocelyn Petot, Bernard Quental, Etienne Regnier, Eva Schakmundes, Shantala Shivalingappa ou Mahalaksami Ravindran, Max Soulignac

Les musiciens du Raiasthan

Anwar Khan, Barkat Khan, Bundu Khan, Fakir Khan, Ghewar Khan, Habib Khan, Hakam Khan, Kheta Khan, Nagge Khan, Samundar Khan

Responsable du groupe : Sawaî Singh Rathore

Les chevaux : L’Araignée, Boris, Diktor, Djin, Dombay, Domino, Felix, Felouz, Goya, Jazz, Latoso, Lautrec, Micha-Figua, Orlof, Quichotte, Raspoutine, Redondo, Ryton Regent, Sol d’oa, Swann, Vinaigre, Verano, Xantos, Xeres, Zingaro, Zorba

Tournée 1994 - 1996

Chimère a été créé à Recklinghausen en mai 1994 et présenté plus de 400 fois en France et à l'étranger.

1994
Recklinghausen (Allemagne) - Vienne - Avignon - Lausanne (Suisse) - Aubervilliers

1995
Bruxelles (Belgique) - La Rochelle - Lausanne (Suisse) - Lyon - Aubervilliers

1996
Toulouse - Montpellier - Nice - Marseille - Anvers (Belgique) - New-York (USA)

Chimère - création 1994 - extraits

1991 - Opéra équestre

Opéra équestre

Par la rencontre de ses ancêtres nomades, Zingaro approfondit sa quête d’une identité archaïque. Témoin et complice de l’aventure humaine, le cheval reflète l’identité de l’homme qui le côtoie, résulte de son histoire et de ses aspirations spirituelles (…) Dans ce spectacle en forme de défi rituel, deux tribus de cavaliers et de chanteurs, l’une d’influence berbère, l’autre d’influence caucasienne, se rencontrent, rivalisent, jouent de leurs différences et de leurs similitudes.
Bartabas

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas

Costumes : Marie-Laurence Schakmundès

Photos © Antoine Poupel

Avec

Cavaliers : Bartabas, Manu Bigarnet, Shantih Breikers, Pierre Furic, Patrick Labasque, Claire Leroy, Alfred Manuel, Brigitte Marty, Jocelyn Petot, Pascal Petot, Bernard Quental, Etienne Régnier, Geneviève Renon, Eva Schakmundès, Juliette Sane, Max Soulignac

Musiciens : Fatima Aibout, Tamaz Butskhrikidze, Jean-Pierre Drouet, Maizer Gazdeliani, Aïni Iften, Toma Karanadze, Yvan Kavlelichivili, Tariel Khatchidze, Nadia Lekaf, Chota Machakadze, Levieri Mikadze, Afida Tahri, Rkia Tahri, Chermadis Tchkouaseli, Samia Yahiaoui, Tamaz Zakarachvili

Chevaux : Arlequin, Athys, Boris, Dicktor, Djinn, Dolaci, Dombay, Domino, Félix, Istanbul, Jazz, Latoso, Micha Figa, Orlov, Pacha, Quixote, Rarouck, Raspoutine, Redondo, Ryton Régent, Swann, Timour, Verano, Zingaro

Les ânes : Amos, Lucienne, Popov et le dromadaire Caramel

Tournée 1991-1993

Recklinghausen (Allemagne), Avignon, Aubervilliers, Lyon, Montpellier, Nancy, Caen, le Havre, Toulouse, Anvers (Belgique), Madrid (Espagne)

Opéra équestre - création 1991 - extraits

1984 - Cabaret équestre

Cabaret équestre

« Ses caravanes, sa musique, ses chevaux lui donnent l’apparence d’un cirque mais ici le spectacle est un rituel, la musique une vocation et l’amour des chevaux une religion. Pas de « numéro », mais une touche, une note, un ensemble, un moment, un tableau… »
Bartabas

 

Avec la conception du premier Cabaret équestre en 1984, Bartabas réalise une œuvre hybride, mais dramatisée. Il construit une trame autour d’une atmosphère de chaleur visuelle, de mouvements, de violence gestuelle et de sons éclatés évoquant des nostalgies de frontières franchies.

Vociférations, hurlements sauvages, cris des hommes et des bêtes, brutalités feintes, agressions des spectateurs des premiers rangs, ce nouveau jeu équestre évoque les grandes foires médiévales au cours desquelles un véritable spectacle prenait la place d’honneur.

La mise en scène des Cabarets équestres fait appel à un imaginaire baroque. Bartabas accumule les éléments en apparence anachroniques et disparates et les intègre par un coup de baguette magique, dans une vision qui relève de la splendeur et du rire.

Texte écrit par Françoise Gründ et tiré de l’ouvrage « La ballade de Zingaro », éditions du Chêne.

Une création du Théâtre équestre Zingaro
Conception, mise en scène, scénographie : Bartabas

Photographies © Alain Sauvan (4 et 7)

Présidents : Richard Esteban (dit le Potier), Dominique Girard (dit le Baron)

Distribution Cabaret I :

Cavaliers : Bartabas, Branlo, Cascabelle, Geza, Igor, Bernard Malandin, Napoléon Gulliver, Nigloo

Chevaux : Akim, Champagne, Chaparo, Dolaci, Mirage, Raymonde (la Mule), Redondo, Zingaro

Les Micos : Mathias Crespin, Gaby, Frank Herscher, Marcus, Paulus

Distribution Cabaret II :

Cavaliers : Bartabas, Cascabelle, François Castiello, Pierre Furic, Igor, Lily, Geza Orgon

Chevaux : Akim, Champagne, Chaparo, Djiboujip, Dolaci, Ganesh, Micha, Figa, Quixote, Redondo, Riton Régent, Vinaigre, Zingaro, Lucienne (ânesse), Raymonde (mule)

Les Micos : Daniel Bonin, Henri Carballido, Nicolas Chavanne, Luigi, Pierre Meunier

Distribution Cabaret III :

Cavaliers : Pierre-Claude Artus, Bartabas, Cascabelle, Bernard Malandin, Hélène Myara, Geza Orgon, Jocelyn Petot, Gérard Pierrat, Etienne Régnier, Eva Schakmundès, André Sicamois

Chevaux : Akim, Champagne, Chaparo, Dolaci, Ganesh, Latoso, Micha, Figa, Quixote, Raspoutine, Redondo, Riton Régent, Vinaigre, Zingaro, Lucienne (ânesse), Raymonde (mule)

Les Micos : Henri Carballido, Joseph Langley, Alfred Manuel, Thierry Manuel, Francis Portero, Bertrand Pouchin, Roger des Près

Tournées des Cabarets équestres

Tournées Cabaret I (1984 - 1987) : Bordeaux, Nîmes, Paris, Les Mureaux, Martigues, Avignon (Festival Off), Aurillac, Poitiers, Chambéry, Montpellier, Riom, Lyon, Hérouville, Toulouse, Epinal, Mulhouse, Saint-Étienne, Madrid, Logroño, Zamora, Avila, Sitges, Yverdon, Genève, Lausanne, Monthey, Sarrebruck, Nuremberg,

Tournées Cabaret II (1987 - 1989) : Avignon (Festival Off), Paris, Nantes, le Havre, Lyon, Reims, Villeneuve d’Ascq, Lille, Bordeaux, Villeurbanne, Modène, Milan, Rome, Naples, Bari, Sant’arcangelo, Pontedera, Volterra, Mantoue, Massa, Copenhague, Arhus, Genève, Namur

Tournées Cabaret III (1989 - 1990) : Avignon (Festival In), Aubervilliers, Modène, Milan, Rome, Volterra

Cabaret équestre - création 1984 - extraits